Suivez-nous
Twitter
Facebook

Proposition de résolution pour un traitement contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

29 Mar Proposition de résolution pour un traitement contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Proposition de résolution de Mireille d’Ornano pour un traitement contre la fibrodysplasie ossifiante progressive, qui mène à la paralysie :

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que la fibrodysplasie ossifiante progressive (la «fibrodysplasie») est une maladie héréditaire due à une mutation du gène ACVR1 dont la prévalence mondiale est de 1 sur 2 000 000 et qui consiste en une transformation progressive des muscles en os hétérotopiques conduisant à la paralysie du sujet dont l’espérance de vie moyenne est de quarante ans;

B. considérant que la prise en charge thérapeutique de la fibrodysplasie consiste en une corticothérapie ainsi qu’en des mesures prophylactiques limitant les traumatismes à l’origine des poussées responsables de l’évolution de la fibrodysplasie;

C. considérant que le 19 novembre 2014, l’Agence européenne des médicaments a accordé la désignation de médicament orphelin au «Palovarotene» en phase II des essais cliniques et que celui-ci a reçu de la Food and Drug Administration (États-Unis) une désignation similaire et l’accès à la procédure simplifiée de mise sur le marché;

1. encourage la Commission à soutenir la recherche contre la fibrodysplasie et à faciliter la mise sur le marché, au besoin, de tout traitement, notamment celui visé au considérant C.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.