Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la résistance aux antibiotiques et la crise des migrants

04 Avr Question écrite sur la résistance aux antibiotiques et la crise des migrants

Question de Mireille d’Ornano avec demande de réponse écrite à la Commission sur la résistance aux antibiotiques et la crise des migrants :

La résistance aux antibiotiques est une menace de santé publique majeure qui provoque 25 000 décès annuels dans l’Union européenne, pour un coût de 1,5 milliard d’euros.

Selon un article du magazine américain Newsweek (14 septembre 2016), certains États de provenance des migrants arrivés dans l’Union européenne, notamment les pays du Moyen-Orient, vérifient des taux important d’antibiorésistance chez leurs populations eu égard à la surconsommation d’antibiotiques (longtemps disponibles sans ordonnance en Syrie) ainsi qu’aux conséquences du conflit en Syrie.

En outre, l’ESCMID reconnaît la forte incidence des infections à la tuberculose, à la shigellose ou aux salmonelles dans les camps de migrants, que ce soit en raison de conditions sanitaires ou d’infections préexistantes. Or toutes ces infections bactériennes connaissent des taux importants d’antibiorésistance.

Les récentes analyses de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la santé des migrants sont certes rassurantes.

Néanmoins, la Commission compte-t-elle, à travers le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies notamment, mener une étude complète et exhaustive sur la santé des migrants et, en particulier, sur la question spécifique de l’antibiorésistance ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.