Suivez-nous
Twitter
Facebook

Fin du mercure dans les amalgames dentaires : la santé avant tout !

dentiste patient

07 Avr Fin du mercure dans les amalgames dentaires : la santé avant tout !

Fin du mercure dans les amalgames dentaires : la santé avant tout !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté pour le rapport sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif au mercure. Le mercure fait partie de la liste des « 10 produits chimiques gravement préoccupants pour la santé publique» de l’Organisation Mondiale de la Santé. La révision de la réglementation proposée prévoit une suppression progressive des amalgames dentaires, la mise en place d’un outil de traçabilité des déchets de mercure à horizon du 1er janvier 2019, ainsi que le recensement, par les États membres, des sites contaminés au mercure. Le texte fait preuve d’une certaine flexibilité sur plusieurs points : ainsi, un délai de reconversion suffisant est prévu pour la production de méthylate ou d’éthylate de sodium ou de potassium. Autre point, l’importation de déchets de mercure aux fins d’élimination est possible jusqu’au 31 décembre 2027. Enfin, le texte permet en outre l’accès des citoyens au registre européen des rejets et transferts de polluants (PRTR européen), élargi aux flux des déchets de mercure.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.