Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite à propos du vaccin contre la rubéole

12 Avr Question écrite à propos du vaccin contre la rubéole

Question écrite de Mireille d’Ornano à propos du vaccin contre la rubéole :

La rubéole est une infection virale qui, bien que bénigne dans 50 % des cas environ, peut conduire à des complications graves, notamment pour les femmes enceintes, puisqu’environ 30 % des femmes qui contractent la rubéole durant une grossesse donnent naissance à des enfants malformés ou mort-nés.

Suivant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, la plupart des États membres ont inclus la rubéole dans le cadre de leurs programmes de vaccination de routine.

Pour autant, la rubéole reste à des niveaux endémiques dans certains États membres, notamment en Roumanie, en Irlande et en Italie. En outre, selon une communication du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (2014), 77 cas de syndrome de la rubéole congénitale ont été déclarés dans l’Union européenne entre 2008 et 2012.

Ces chiffres soulignent l’importance d’une couverture vaccinale totale chez les femmes en âge de procréer ainsi que des rappels de vaccination, eu égard à la diminution de l’effet protecteur du vaccin au cours du temps.

1. Comment la Commission explique-t-elle la persistance de la rubéole dans l’Union européenne et, en particulier, de la rubéole congénitale?

2. La Commission entend-elle réviser ses recommandations vaccinales concernant cette pathologie?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.