Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur les réseaux transeuropéens de transport et la protection de la santé

12 Avr Question écrite sur les réseaux transeuropéens de transport et la protection de la santé

Question écrite de Mireille d’Ornano sur les réseaux transeuropéens de transport et la protection de la santé :

D’après une étude publiée par des chercheurs canadiens le jeudi 5 janvier 2017 dans la revue médicale britannique The Lancet, vivre à côté de grands axes routiers pourrait avoir une incidence sur le risque de développer des démences de type maladie d’Alzheimer, eu égard au bruit et à la pollution engendrés par le trafic.

Or, à travers son programme RTE-T (réseaux transeuropéens de transport), l’Union européenne contribue à la densification et au prolongement du réseau routier et autoroutier européen, notamment en accordant des subventions via les Fonds structurels ou par des aides de la Banque européenne d’investissement.

1. La Commission considère-t-elle que les politiques de l’Union qui consistent en la multiplication des grands axes routiers et leur densification sont compatibles avec l’assurance d’un niveau élevé de protection de la santé humaine dans l’Union?

2. Quelles mesures concrètes la Commission prend-elle pour limiter au maximum le risque d’incidences majeures sur la santé qui découleraient de son programme RTE-T?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.