Suivez-nous
Twitter
Facebook

Préservation de l’Arctique : les États concernés n’ont pas besoin de l’UE pour agir par eux-mêmes au sein du conseil de l’Arctique

12 Mai Préservation de l’Arctique : les États concernés n’ont pas besoin de l’UE pour agir par eux-mêmes au sein du conseil de l’Arctique

Préservation de l’Arctique : les États concernés n’ont pas besoin de l’UE pour agir par eux-mêmes au sein du conseil de l’Arctique

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre le texte relatif à une politique arctique intégrée de l’Union européenne. Le Conseil de l’Arctique regroupe plusieurs États, dont la Finlande, la Norvège et la Suède. D’autres États, dont la France, ont un statut simple de membre observateur. L’Union européenne demande, de longue date, l’octroi du statut de membre observateur. Nous sommes opposés à cet octroi, qui constituerait une ingérence dans la politique étrangère des États membres, dans cette zone objet d’un conflit de basse intensité.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.