Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la croissance des «emplois verts» et les besoins futurs de main-d’œuvre

ecology

13 Juin Question écrite sur la croissance des «emplois verts» et les besoins futurs de main-d’œuvre

Question écrite de Mireille d’Ornano sur la croissance des «emplois verts» et les besoins futurs de main-d’œuvre :

Selon la Commission, les emplois verts sont définis comme des emplois dépendant de l’environnement ou qui sont créés dans le cadre d’une transition vers une économie écologique. Le Parlement européen, dans un rapport en date du 7 juillet 2015, estime que «l’économie verte» pourrait générer trois millions d’emplois verts d’ici à 2020.

Ce rapport souligne que la transition vers une économie verte nécessitera des compétences professionnelles en ingénierie et en sciences. D’une manière générale, les emplois liés aux sciences et à l’ingénierie devraient connaître une croissance de 12,1 % d’ici à 2025 contre une croissance globale de l’emploi de 3,8 % (CEDEFOP, 2015).

Pour l’heure, les diplômés scientifiques et technologiques représentent entre 18 et 19 % de l’ensemble des diplômés du supérieur entre 2007 et 2012. Le taux de croissance annuel moyen était de 3,8 % sur cette période.

1. La Commission envisage-t-elle de futures pénuries de main-d’œuvre dans le secteur des énergies vertes?

2. Quelles sont les recommandations de la Commission pour adapter la formation académique aux besoins en «compétences vertes»?

3. La Commission envisage-t-elle un recours à l’immigration de travail spécialisée pour pourvoir à une partie de ces besoins futurs en main d’œuvre?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.