Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur la commercialisation des tomates issues du marché extra-européen

QE Tomates chinoises

13 Juil Question écrite sur la commercialisation des tomates issues du marché extra-européen

Question de Mireille d’Ornano à la Commission avec demande de réponse écrite sur la commercialisation des tomates issues du marché extra-européen :

Selon les révélations d’un journaliste français dans son ouvrage «L’empire de l’or rouge», l’industrie de la tomate, principalement implantée en Californie et en Chine, exporte sa marchandise sur le marché européen en utilisant un étiquetage frauduleux.
Les concentrés de tomates sont majoritairement fabriqués à bas coûts en Chine à base de tomates hybrides, mélangées parfois à plus de 50 %, avec du soja, des additifs et du colorant dont l’étiquetage du produit fini ne fait aucunement mention.
Les produits assemblés ou emballés en Europe bénéficient de l’étiquetage du pays en question, trompant le consommateur et créant un dumping vis-à-vis des producteurs de tomates du marché européen.
L’information et la protection des consommateurs sont juridiquement assurées par le règlement européen nº 1169/2011, qui impose un étiquetage précis des denrées alimentaires.
L’opacité de la production de tomates et de sa transformation en dehors du marché européen est une menace pour la sécurité alimentaire et la santé publique des citoyens.
1. La Commission compte-t-elle réglementer la commercialisation de tomates issues du marché extra-européen?
2. La Commission compte-t-elle, via l’Agence européenne de sécurité des aliments, mener une étude sur la composition des concentrés de tomates circulant sur le marché européen?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.