Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite sur les exportations d’atrazine vers les Etats tiers

QE Atrazine

13 Juil Question écrite sur les exportations d’atrazine vers les Etats tiers

Question écrite de Mireille d’Ornano sur les exportations d’atrazine vers les Etats tiers :

D’après l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, l’atrazine a des effets néfastes sur le développement du fœtus et sur le système neurologique infantile. L’Agence européenne des produits chimiques estime que cet herbicide endommage également les organes des adultes et peut provoquer des réactions allergiques de l’épiderme. C’est pourquoi, la décision 2004/248/CE de la Commission européenne interdit l’atrazine dans les produits phytopharmaceutiques et retire les autorisations préalablement accordées aux produits contenant cette substance.
Pourtant, d’après l’ONG suisse Public Eye, plusieurs pays européens exportent de l’atrazine. En France, c’est même le ministère de l’environnement qui gérerait les exportations de ce pesticide. Celles-ci seraient principalement à destination de pays en voie de développement, qui subiraient donc les conséquences sanitaires de l’utilisation de l’atrazine.
1. La Commission européenne dispose-t-elle d’informations étayant ou infirmant ces accusations?
2. La Commission prévoit-elle des actions particulières pour éviter que des substances dangereuses interdites dans l’Union européenne soient exportées vers des États tiers?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.