Suivez-nous
Twitter
Facebook

Plan d’action européen 2016-2020 pour l’administration en ligne : non à l’échange automatique de données à caractère personnel !

serveur base de données

21 Juil Plan d’action européen 2016-2020 pour l’administration en ligne : non à l’échange automatique de données à caractère personnel !

Plan d’action européen 2016-2020 pour l’administration en ligne : non à l’échange automatique de données à caractère personnel !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre le texte relatif au plan d’action européen 2016-2020 pour l’administration en ligne. Il s’agit d’un rapport d’initiative de la commission parlementaire « IMCO » dans le cadre du Plan d’action européen 2016-2020 pour l’administration en ligne. Le 19 avril 2016, la Commission européenne a publié une communication à propos de ce plan dans le but d’accélérer la numérisation au sein des administrations publiques. Cette stratégie de numérisation s’appuie sur les principes du numérique par défaut, de l’ouverture et de la transparence impliquant l’accès des citoyens à leurs propres données. Cependant, je ne peux soutenir certaines dispositions de ce rapport. Il s’agit d’une part de l’échange automatique de données à caractère personnel et d’autre part des mesures de coordination des appels d’offres publics, qui déboucheraient sur une concurrence internationale accrue pour les entreprises françaises.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.