Suivez-nous
Twitter
Facebook

Des groupes religieux à l’origine de violations présumées des droits de l’Homme en Indonésie

25 Juil Des groupes religieux à l’origine de violations présumées des droits de l’Homme en Indonésie

Des groupes religieux à l’origine de violations présumées des droits de l’Homme en Indonésie

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté pour la résolution concernant les débats sur des cas de violation des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit en Indonésie. Ce texte a l’honnêteté de reconnaître un lien de causalité entre l’application de la loi islamique et les restrictions aux libertés des homosexuels et LGBTI. En outre, il appelle à l’abrogation de la législation relative au blasphème et demande des sanctions en cas de mutilations génitales féminines, qui concernent encore une fille sur deux en Indonésie.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.