Suivez-nous
Twitter
Facebook

Les droits fondamentaux n’ont pas à être instrumentalisés à des fins immigrationistes ou communautaristes !

25 Juil Les droits fondamentaux n’ont pas à être instrumentalisés à des fins immigrationistes ou communautaristes !

Les droits fondamentaux n’ont pas à être instrumentalisés à des fins immigrationistes ou communautaristes !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

J’ai voté contre le texte relatif au cadre pluriannuel pour l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne pour la période 2018-2022. Il s’agit du cadre pluriannuel de l’Agence des droits fondamentaux qui vise à lui permettre d’exercer ses missions pour la période 2013-2017. Celles-ci ont trait, notamment, à l’accès à la justice, à la coopération judiciaire et policière, au racisme, à la xénophobie ainsi qu’à l’inclusion des Roms. Aucun thème n’a donc été retiré, au contraire, les mentions relatives à la coopération policière ont été ajoutées. Je ne saurais soutenir ce texte, qui est sous-tendu par des idéaux immigrationnistes et communautaristes prônés par cette agence.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.