Suivez-nous
Twitter
Facebook

Pêche en Méditerranée : soutenons les plans pluriannuels de gestion, l’accès privilégié de la pêche artisanale et la lutte contre la pêche illégale

fonds marins2(3)

25 Juil Pêche en Méditerranée : soutenons les plans pluriannuels de gestion, l’accès privilégié de la pêche artisanale et la lutte contre la pêche illégale

Pêche en Méditerranée : soutenons les plans pluriannuels de gestion, l’accès privilégié de la pêche artisanale et la lutte contre la pêche illégale

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Je me suis abstenue sur le texte “État des stocks et situation socio-économique du secteur de la pêche en Méditerranée”. Les stocks de poissons de Méditerranée sont soumis à de fortes tensions du fait de la surpêche, qui concerne 93 % des espèces dans cette zone, du changement climatique et de la pollution chimique notamment liée aux nutriments et engrais organiques, macroscopiques et microscopiques. Certaines propositions sont louables, notamment les plans pluriannuels de gestion, le maintien de l’accès privilégié de la pêche artisanale, la coopération avec les États tiers et la lutte contre la pêche illégale. Je ne suis pas favorable, en revanche, à l’intensification des contrôles en mer, à la multiplication des zones maritimes protégées, ainsi qu’à l’introduction de quotas sur les espèces surexploitées. Dans cet esprit, je partage la position de Monsieur Gérard Romiti, Président du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins, qui exige notamment que toute mesure technique associe les États de la rive Sud de la Méditerranée.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.