Suivez-nous
Twitter
Facebook

Rôle positif de la pêche touristique : promotion des espèces locales, réduction des captures et revenus complémentaires pour les pêcheurs

26 Juil Rôle positif de la pêche touristique : promotion des espèces locales, réduction des captures et revenus complémentaires pour les pêcheurs

Rôle positif de la pêche touristique : promotion des espèces locales, réduction des captures et revenus complémentaires pour les pêcheurs

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Le rapport sur le rôle du tourisme lié à la pêche dans la diversification du secteur de la pêche vise à diversifier l’activité des pêcheurs pour générer des revenus complémentaires et créer des emplois. En effet, la pêche artisanale décline, tandis que les revenus des petits pêcheurs demeurent souvent insuffisants. Le texte ne fait malheureusement pas référence à la cause principale: la pêche industrielle capte une grande partie des quotas, bien que le nouveau règlement sur la politique commune de la pêche donne un accès préférentiel à la pêche côtière traditionnelle jusqu’à 12 milles nautiques (22,2 km). Or, 80 % des pêcheurs européens sont artisanaux mais ne reçoivent qu’environ 20 % des quotas. La diversification est donc devenue une nécessité pour de nombreux pêcheurs afin de compléter leurs revenus et de créer des emplois. Le rapport distingue la pêche récréative, qui n’apporte rien aux pêcheurs professionnels et la « pêche touristique » qui permet de leur apporter des revenus complémentaires. Celle-ci peut être l’occasion de développer la consommation de poissons peu connus et de produits traditionnels. Elle est aussi complémentaire via le tourisme culturel et patrimonial ainsi que le tourisme écologique. Le rapport met également en exergue le fait que la pêche liée au tourisme permet de réduire les captures. Aussi, j’ai voté pour.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.