Suivez-nous
Twitter
Facebook

Obsolescence programmée, produits bas de gamme, absence de fiabilité : pour des normes protégeant les consommateurs et nos emplois !

machine laver electroménager

14 Sep Obsolescence programmée, produits bas de gamme, absence de fiabilité : pour des normes protégeant les consommateurs et nos emplois !

Obsolescence programmée, produits bas de gamme, absence de fiabilité : pour des normes protégeant les consommateurs et nos emplois !

Explication de vote de Mireille d’Ornano
:

J’ai voté pour le rapport relatif à une durée de vie plus longue des produits : avantages pour les consommateurs et les entreprises. La baisse de la qualité des produits « low-cost », l’absence d’informations sur leur fiabilité et la faible confiance dans leur robustesse ont entraîné les consommateurs européens vers les produits bas de gamme issus des pays émergents, ce qui est à la fois nuisible à l’industrie européenne ainsi qu’à la durabilité des biens. De même, l’impossibilité de réparer les biens achetés, soit à cause du coût, soit parce que cela est trop complexe, a amplifié ce phénomène. Aussi, ce rapport propose de mettre en place des normes qui seraient représentatives de critères couvrant la robustesse, la réparabilité et l’évolutivité des produits, de renforcer la disponibilité des pièces détachées. Il suggère en outre d’améliorer l’information du consommateur par un label européen, par la mise en place de compteur d’usage sur les produits de consommation les plus importants et par l’étude d’un alignement de l’affichage de la durée de vie sur la durée de garantie légale. Enfin, il vise à renforcer la lutte contre l’obsolescence programmée pour les biens physiques et logiciels et à augmenter les informations sur le fonctionnement de la garantie légale de conformité, en liant la garantie à l’objet et non à l’acheteur.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.