Suivez-nous
Twitter
Facebook

Les États doivent respecter l’Accord de Paris, sans que ce soit à Bruxelles d’émettre des sanctions !

nuages

19 Sep Les États doivent respecter l’Accord de Paris, sans que ce soit à Bruxelles d’émettre des sanctions !

Dégradation de la qualité de l’air, perte de biodiversité : les États doivent respecter l’Accord de Paris, sans que ce soit à Bruxelles d’émettre des sanctions !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Je me suis abstenue sur le texte relatif au Rapport sur l’action de l’Union européenne pour le développement durable. Il implique le renforcement des prérogatives de la Commission sur les États membres pour l’application des objectifs de développement durable et, en particulier, des obligations de l’accord de Paris. Il envisage notamment la possibilité de sanctions contre les États membres, ce à quoi je suis opposée. Ceci dit, certains aspects du texte sont positifs. En particulier, il souligne des problèmes environnementaux et sociaux bien réels, comme la dégradation de la qualité de l’air et la perte de biodiversité.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.