Suivez-nous
Twitter
Facebook

Explication de vote sur les sociétés de sécurité privées

SMP société militaire

25 Sep Explication de vote sur les sociétés de sécurité privées

Sociétés de sécurité privées : ne laissons pas l’UE élargir la définition de ce secteur pour le règlementer au détriment des États !

Explication de vote de Mireille d’Ornano :

Au motif de lutte antiterroriste, le texte relatif aux Sociétés de sécurité privées encourage la Commission à règlementer le secteur de la sécurité privée. Ce rapport ne traite pas uniquement des sociétés militaires privées (SMP) comme on pourrait le croire. Il implique de traiter des activités de gardiennage et des activités de mercenariat comme faisant partie du même secteur d’activité. L’absence de définition précise est un gage d’élargissement à volonté du périmètre du texte et donc des activités relevant de l’UE. Par ailleurs tant sur le plan du support aux forces régulières que de l’efficience budgétaire lors de la prise par ces sociétés de tâche autrefois dévolues aux forces armées (garde des ambassades) nul ne peut soutenir que le bilan des SMP sur 30 ans soit positif. Les exactions d’Academy (ex-Black Water) en Irak ont laissé une trace indélébile sur l’image de ces mercenaires. Il apparaît que l’UE souhaite renforcer par tous les moyens son potentiel de défense au détriment des États. Pire, de grands groupes de mercenariat pourraient se servir de l’UE contre des règlementations nationales parfois contraignantes, en France notamment. Aussi, j’ai préféré rejeter ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.