Suivez-nous
Twitter
Facebook

Non à l’instrumentalisation du handicap au bénéfice du marché unique !

Detail of a disabled man on a wheelchair

26 Oct Non à l’instrumentalisation du handicap au bénéfice du marché unique !

Je me suis abstenue sur le texte “Rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en ce qui concerne les exigences en matière d’accessibilité applicables aux produits et services”.

Cette directive a pour objet « d’éliminer et de prévenir les obstacles à la libre-circulation des produits et des services couverts par la directive découlant d’exigences divergentes en matière d’accessibilité dans les états membres et de contribuer au bon fonctionnement du marché intérieur ». Elle concerne notamment les distributeurs de billets, les smartphones, les livres en ligne et l’e-commerce. Cette harmonisation des normes, qui exclut les micro-entreprises, deviendrait contraignante. Le deuxième volet du rapport concerne le marché unique et l’accessibilité des produits d’autres États membres aux personnes handicapées. Je n’ai pas soutenu ce rapport, tant au regard des répercussions financières pour les entreprises que de l’instrumentalisation de la cause des handicapés au bénéfice du marché unique.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.