Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite de Mireille d’Ornano sur la prolifération du goujon asiatique

poissons elevage

30 Oct Question écrite de Mireille d’Ornano sur la prolifération du goujon asiatique

Originaire d’Europe orientale, la Pseudorasbora parva, communément qualifiée de « goujon asiatique », porteuse du pathogène Sphaerothecum destruens, provoque une mortalité de 80 à 90 % des poissons d’élevage avec lesquels elle est en contact.

Selon une étude en date de 2015 publiée dans Emerging Microbes and Infections, l’introduction du goujon asiatique met en danger l’ensemble des poissons de mer européens.

Par le règlement d’exécution 2016/1141 en date du 13 juillet 2016, la Commission a inclus le goujon asiatique dans la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes.

La Commission compte-t-elle mettre en place un système de surveillance paneuropéen du goujon asiatique et quels moyens de lutte phytosanitaire et de contrôle préconise-t-elle ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.