Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite de Mireille d’Ornano sur la prophylaxie pré-exposition dans la prévention du VIH

hiv-1903373_960_720

30 Oct Question écrite de Mireille d’Ornano sur la prophylaxie pré-exposition dans la prévention du VIH

La prophylaxie pré-exposition consiste en l’administration préventive d’antirétroviraux contre le VIH à un patient considéré comme à risque pour cette pathologie.
Selon une étude menée sur 500 hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes au Royaume-Uni (2015), la prophylaxie pré-exposition réduirait le risque de contamination par le VIH de 86 %. Ce taux est supérieur à celui des autres méthodes de prophylaxie.
En cohérence avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (2015), l’Agence européenne du médicament a approuvé l’usage du «Truvada» pour la prophylaxie pré-exposition le 22 juillet 2016. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (France, 2015) a permis l’utilisation de cette prophylaxie pour une période de trois ans renouvelable.
1. Comment la Commission évalue-t-elle le coût pour les systèmes de santé de la généralisation de ce traitement?
2. Comment la Commission évalue-t-elle le rapport avantages/risques de ce traitement eu égard aux effets secondaires?
3. Compte tenu de la réduction (96 %) du risque de contamination d’un individu séropositif dont la charge virale est nulle, l’amélioration du dépistage et du traitement ne constituent‐ils pas la stratégie de lutte contre le VIH présentant le meilleur rapport coût/efficacité?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.