Suivez-nous
Twitter
Facebook

Question écrite de Mireille d’Ornano sur les compétences des volontaires internationaux dans le domaine médical

medecin hopital

30 Oct Question écrite de Mireille d’Ornano sur les compétences des volontaires internationaux dans le domaine médical

Les règlements 375/2014 et 1398/2014 établissent un corps européen des volontaires de l’aide de l’Union européenne. Ce programme, qui dispose d’un budget de 147,9 millions d’euros pour la période 2015-2020, vise notamment à renforcer la formation des 4 000 volontaires de l’UE qui sont dépêchés en mission à l’étranger par des organisations non gouvernementales.
L’aide humanitaire internationale touche notamment le secteur médical, avec le départ de médecins en mission dans des pays en développement.
La valeur ajoutée de l’aide humanitaire médicale fait l’objet de controverses.
Ainsi, une étude publiée le 6 mars 2017 dans Tropical Diseases, Travel Medicine and Vaccines met en évidence la formation insuffisante des médecins dépêchés à l’étranger (parfois dans le cadre de leur formation académique) ainsi que l’ignorance des particularismes locaux aussi bien en matière culturelle qu’en matière de santé publique.
Dans un article publié le 16 mars 2017 dans le magazine Scientific American, le docteur Noëlle Sullivan souligne les lacunes dans la sélection des médecins volontaires. Selon elle, certains volontaires ne disposeraient pas de la formation académique médicale minimale nécessaire à l’exercice d’actes médicaux.
La Commission compte-t-elle renforcer le processus de sélection et de formation des volontaires médicaux du corps européen d’aide humanitaire ?

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.