Suivez-nous
Twitter
Facebook

Régimes alimentaires : la France n’a pas à pâtir des prescriptions et règlementations de l’UE !

plat assiette

30 Oct Régimes alimentaires : la France n’a pas à pâtir des prescriptions et règlementations de l’UE !

J’ai voté pour le texte “Objection conformément à l’article 105 : substituts de la ration journalière totale”.

Il s’agit d’une objection formulée par Julie Girling et Annie Schreijer-Pierik (ECR+PPE) au texte proposé par la Commission s’oppose à une régulation plus étendue des régimes intégraux qui servent au contrôle du poids, objet du règlement n ° 609/2013/UE du Parlement européen et du Conseil. L’Union européenne est en charge des allégations de santé sur les aliments. Cependant les industriels français n’ont à ce jour pas de recettes qui soient à la fois conformes aux prescriptions de la Commission et satisfaisantes sur le plan organoleptique. J’ai soutenu l’objection, notamment au regard de l’importance des exportations de ce type d’aliments pour les industries françaises.

L’alourdissement de la réglementation n’est pas opportun pour nos industriels.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.