Suivez-nous
Twitter
Facebook

Les États n’ont pas besoin de la Commission européenne pour s’associer et lutter efficacement contre les nouvelles substances psychoactives !

drug-1070943_1280

18 Déc Les États n’ont pas besoin de la Commission européenne pour s’associer et lutter efficacement contre les nouvelles substances psychoactives !

Je me suis abstenue sur le texte « Échange d’informations, système d’alerte rapide et procédure d’évaluation des risques concernant les nouvelles substances psychoactives ».

Si la lutte contre les nouvelles substances psychoactives est bien entendu un sujet extrêmement préoccupant, il n’est pas envisageable de laisser la Commission européenne instrumentaliser cette thématique

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.