Suivez-nous
Twitter
Facebook

« Citoyenneté européenne » : une abstraction inventée pour servir de caution démocratique à une UE qui ne l’est pas !

flag UE

02 Fév « Citoyenneté européenne » : une abstraction inventée pour servir de caution démocratique à une UE qui ne l’est pas !

J’ai voté contre le texte « rapport 2017 sur la citoyenneté de l’Union : renforcer les droits des citoyens dans une Union du changement démocratique ».

Ce rapport défend la promotion du concept de « citoyenneté européenne ». Il fait observer que la perspective du retrait du Royaume-Uni de l’UE avait mis en lumière l’importance des droits découlant de cette « citoyenneté européenne » et la « perte » potentielle de droits, que le Brexit entraînerait de part et d’autre, notamment pour les 3 millions de citoyens européens résidant au Royaume-Uni et pour les 1,2 millions de citoyens britanniques résidant dans l’Union européenne. Le rapport appelle les différents partis politiques européens à lutter contre le problème de la baisse de participation des électeurs et l’écart grandissant entre les citoyens et les institutions de l’UE. Les députés de la commission PETI ont également proposé, en vue de renforcer la citoyenneté de l’Union et l’exercice de cette citoyenneté, que la Commission encourage les collectivités locales à confier à des conseillers la responsabilité d’affaires européennes.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.