Suivez-nous
Twitter
Facebook

Bruxelles n’a pas à surveiller l’enregistrement des poids lourds en Europe !

truck-2677373_960_720

23 Mar Bruxelles n’a pas à surveiller l’enregistrement des poids lourds en Europe !

J’ai voté contre le rapport sur la surveillance et la communication des données relatives aux émissions de CO2 et à la consommation de carburant des véhicules utilitaires lourds neufs.

Au plus tard le 30 avril 2018, la Commission doit présenter une proposition législative sur les normes relatives aux émissions de CO2 des véhicules lourds pour 2025, conformément aux objectifs climatiques de l’UE. Le texte prévoit la surveillance et la communication à la Commission des données sur l’enregistrement de tous les nouveaux poids lourds de l’UE. Le pouvoir d’adopter des actes délégués est donné à la Commission en ce qui concerne la modification de la procédure de notification, mais aussi des essais de vérification sur route et de la détermination des mesures de corrections pour les données communiquées par les États. Malgré de bonnes intentions, ce texte porte atteinte à la souveraineté des États. Il risque en outre de pénaliser les entreprises de transport. Ces dernières subissant déjà de nombreuses normes européennes, auront à subir de nouvelles contraintes sur l’enregistrement de tous les nouveaux poids lourds.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.