Suivez-nous
Twitter
Facebook

Reconnaissance des minorités : une atteinte grave à la conception de la citoyenneté qui est celle de la France !

france-1544526_960_720

04 Avr Reconnaissance des minorités : une atteinte grave à la conception de la citoyenneté qui est celle de la France !

J’ai voté contre le rapport annuel sur la situation des droits fondamentaux dans l’UE en 2016.

La première partie du rapport est consacrée aux moyens de contrôler et de sanctionner les États membres au sein desquels l’État de droit serait menacé. Il s’agit de placer les États dans une « logique de gouvernance commune » avec une évaluation régulière de leur situation et des sanctions effectives s’ils ne respectent pas les critères et les « valeurs » de l’Union européenne.

Le reste du rapport est tout aussi inacceptable. La reconnaissance des minorités est une atteinte grave à la conception de la citoyenneté qui est celle de la France, l’ingérence dans la politique migratoire atteint un très haut niveau et les nombreux dispositifs envisagés sont souvent porteurs d’atteinte à la liberté d’expression et à la démocratie véritable (qui passe par les urnes et non les associations de défense de telle ou telle cause).

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.