Suivez-nous
Twitter
Facebook

Concurrence illégale, piraterie : mettons fin au partenariat de pêche UE-Comores !

pêche illégale

17 Avr Concurrence illégale, piraterie : mettons fin au partenariat de pêche UE-Comores !

J’ai voté pour le rapport sur le projet de décision du Conseil dénonçant l’accord de partenariat dans le secteur de la pêche UE-Comores.

Les relations entre les Comores et l’Union européenne sont régies par un accord bilatéral qui date de 2006. L’accord prévoyait la délivrance de 70 licences de pêche pour la flotte européenne de pêche dans la ZEE comorienne. Or du fait de plusieurs facteurs notamment de la concurrence illégale et de la piraterie dans ces eaux, ces licences n’ont jamais pu être utilisées. Après plusieurs rappels à l’ordre et l’absence manifeste de réaction des autorités comoriennes qui n’ont rien entrepris pour améliorer la surveillance des bateaux comoriens pour traquer les navires pirates, l’accord doit être dénoncé, les Comores ne respectant pas leurs obligations. De plus, de nombreux navires de pêche battant pavillon français sont concernés par les problèmes liés à la piraterie présente dans les eaux comoriennes.

Il convient de préciser que la politique d’aide au développement pour la population comorienne, n’est aucunement impactée par la dénonciation de cet accord.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.