Suivez-nous
Twitter
Facebook

l’UE déplore les licenciements alors qu’elle en favorise les causes !

pneus

03 Mai l’UE déplore les licenciements alors qu’elle en favorise les causes !

J’ai voté pour le rapport relatif à une demande de mobilisation du Fonds d’Ajustement à la Mondialisation (à hauteur de 2,2 millions d’euros) à l’initiative de l’Allemagne.

Cette demande vise à favoriser la réinsertion professionnelle de 646 salariés licenciés par Goodyear en Allemagne. La raison invoquée est une concurrence mondiale accrue, notamment chinoise qui a grignoté des parts de marché considérables. Les autorités allemandes et européistes déplorent donc les conséquences néfastes du libre-échange, qu’elles promeuvent pourtant avec ardeur. Cependant, les salariés licenciés n’ont pas à pâtir de l’incurie politique de leurs dirigeants. C’est pourquoi cette aide, qui est cruciale pour reconvertir ces personnes, doit leur être accordée.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.