Suivez-nous
Twitter
Facebook

Boisement et stockage du carbone : des objectifs qui doivent relever des États et non la Commission européenne !

forest-1598756_960_7201

07 Mai Boisement et stockage du carbone : des objectifs qui doivent relever des États et non la Commission européenne !

J’ai voté contre le rapport relatif aux émissions et absorptions de gaz à effet de serre résultant de l’utilisation des terres dans le cadre d’action pour le climat et l’énergie.

Le secteur de l’utilisation et du changement d’affectation des terres et de la foresterie (UTCATF) est une catégorie au sein du cadre comptable de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques pour les émissions de gaz à effet de serre.

Les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre de ce secteur relèvent actuellement d’obligations internationales au titre du protocole de Kyoto jusqu’en 2020. Le règlement proposé établirait un cadre juridique pour les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre du secteur UTCATF à partir de 2021. Le but est que les propriétaires forestiers et les agriculteurs prennent des mesures pour veiller au stockage du carbone dans les forêts et les sols. Concernant les objectifs liés au boisement, le texte prévoit que la Commission puisse recalculer les nouveaux niveaux de référence pour les forêts (si les critères de l’annexe IV ne sont pas respectés) ce qui n’est pas acceptable.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.