Suivez-nous
Twitter
Facebook

La recherche et l’innovation en Méditerranée n’a pas à être laissée aux seules mains de l’UE !

mediterranean-2277643_960_720

07 Mai La recherche et l’innovation en Méditerranée n’a pas à être laissée aux seules mains de l’UE !

Je me suis abstenue sur le rapport relatif à la participation du Liban au partenariat en matière de recherche et d’innovation dans la zone méditerranéenne (PRIMA).

Le but est de trouver des solutions pour une gestion durable des systèmes hydriques et agroalimentaires. Les changements climatiques provoquent de graves pénuries d’eau dans cette zone, qui ont de lourdes conséquences pour l’agriculture.

Toutefois, ce partenariat au coût important (400 millions d’euros) pèse sur les finances des États membres participants, tout en ayant une structuration complexe qui s’apparente à une usine à gaz.

Par ailleurs, cet accord prévoit un partenariat public-privé, ce qui n’est pas une bonne chose. Pour toutes ces raisons, j’ai choisi de m’abstenir sur ce rapport.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.