Suivez-nous
Twitter
Facebook

Réductions annuelles des émissions de gaz à effet de serre : oui au respect de l’accord de Paris par les États !

pollution-2575166_960_720

05 Juin Réductions annuelles des émissions de gaz à effet de serre : oui au respect de l’accord de Paris par les États !

J’ai voté contre le rapport sur les réductions annuelles contraignantes des émissions de gaz à effet de serre.

La proposition de la Commission soumis au Parlement concerne tous les secteurs exclus du champ d’application du système d’échange de quotas d’émission (SEQE), à savoir les transports, les déchets l’environnement bâti ou encore l’agriculture.

Elle vise une réduction des émissions de 30% d’ici 2030 dans ces secteurs. Cette proposition modifiée par la commission ENVI méprise la souveraineté des États, ainsi que les principes de subsidiarité et de libre collaboration, au nom d’objectifs qui ne reposent pas sur des éléments suffisamment tangibles.

Le rapport ne prend pas assez en compte ni le potentiel des forêts comme réservoirs de carbone, ni les efforts opérés par l’agriculture depuis 1990 (baisse des émissions de CO2 de 24%), et, en se fixant arbitrairement comme objectif l’horizon 2030, fait l’impasse sur le long-terme et la scientificité de ses propositions. Pour toutes ces raisons, j’ai rejeté ce texte.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.