Suivez-nous
Twitter
Facebook

Défendons nos élevages ovin et caprin face aux traités de libre-échange !

moutons

26 Juin Défendons nos élevages ovin et caprin face aux traités de libre-échange !

J’ai voté pour le rapport relatif à l’élevage ovin et caprin dans l’UE. Les secteurs ovins et caprins sont les secteurs d’élevage les plus fragiles en France, et plus généralement dans l’Union européenne.

Problème de protection des appellations, du manque de renouvèlement générationnel et concurrence déloyale des pays tiers comme la Nouvelle Zélande, font que les éleveurs dépendent fortement des aides de la PAC. Ce rapport va dans le bon sens pour nos éleveurs de chèvres et de mouton, en avançant plusieurs pistes : augmentation de la production, circuits courts, et exclusion de ce secteur des négociations de traités de libre-échange.

Ainsi à défaut d’être français, ce rapport va dans le sens d’un protectionnisme européen qui pourra, s’il est pris en compte, soulager nos agriculteurs et développer le marché des produits de l’élevage ovin et caprin.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.