Suivez-nous
Twitter
Facebook

Alimentation et agriculture : l’UE doit ouvrir les yeux sur les méfaits de la concurrence déloyale et du libre-échange !

maize-264520_960_720

18 Juil Alimentation et agriculture : l’UE doit ouvrir les yeux sur les méfaits de la concurrence déloyale et du libre-échange !

J’ai voté contre le rapport relatif à l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture.

Ce rapport présente les grandes orientations que devrait suivre la nouvelle PAC, à la suite des déclarations de la Commission sur le sujet. Rien ne change sinon un vernis de développement durable et une modernisation des structures agricoles.

Ce rapport n’est par ailleurs pas avare de contradictions. Il appelle ainsi à une prise en compte des questions environnementales tout en réautorisant pour 5 ans le glyphosate. Le rapport mentionne l’insuffisance de la rémunération des agriculteurs et ne propose comme solution qu’une optimisation des aides et subventions.

Rien n’est dit sur les circuits courts et la réduction de la chaîne d’approvisionnement, ni sur l’encouragement de l’alimentation locale. Rien bien sûr sur les traités de libre échange et la mise en concurrence déloyale des produits de l’agriculture européenne. Autant de raisons justifiant mon rejet de ce rapport.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.