Suivez-nous
Twitter
Facebook

Oui à une aquaculture française durable, dans le but de réduire les importations d’Asie !

oyster-farm-1404177_960_720

19 Juil Oui à une aquaculture française durable, dans le but de réduire les importations d’Asie !

J’ai voté pour le rapport pour un secteur européen de l’aquaculture durable et compétitif.

L’aquaculture est largement sous exploitée en France et de façon plus générale, en Europe. Or, il est vrai que ce secteur économique, qu’il soit en mer ou en eau douce, possède de nombreux atouts. Sa croissance en eaux douces notamment, permettrait de développer certaines régions rurales. Elle favorise la souveraineté alimentaire puisque son développement réduirait les importations, en provenance de Chine notamment.

Cela permettrait également une meilleure préservation des stocks de poissons dans les eaux européennes, et une protection plus approfondie de l’environnement et des écosystèmes marins, à condition que les exigences écologiques présentes dans le rapport, ne soient pas seulement des vœux pieux.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.