Suivez-nous
Twitter
Facebook

L’Irak a besoin de stabilité, non d’ingérence politique de l’UE !

hillah-80384_960_720

31 Août L’Irak a besoin de stabilité, non d’ingérence politique de l’UE !

J’ai voté contre la résolution relative à un accord de partenariat entre l’UE et l’Irak.

Si la nécessité de participer au processus de reconstruction, d’assurer la transition vers la démocratie, de mettre fin à l’instabilité politique, sociale et économique de l’Iraq, apparait tout au long du rapport (ce qui est très positif), plusieurs éléments sont à déplorer.

En premier lieu, l’Union européenne semble de nouveau s’ingérer dans les affaires d’un État tiers.

De plus, même si le rapport incite les États-membres à participer à la discussion, l’accord est bel et bien conclu entre la République d’Iraq et l’Union européenne. Ainsi, l’Union est encouragée à « établir un dialogue, encourager les autorités iraquiennes à adopter une stratégie, créer un groupe d’experts… », ce qui participe de la volonté de faire de l’Union européenne une puissance diplomatique à part entière, au détriment des États-membres ; États-membres qui seuls peuvent être les relais d’une diplomatie de la paix, efficace, équilibrée et pérenne.

Ainsi, j’ai rejeté cet accord.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.