Suivez-nous
Twitter
Facebook

Statistiques agricoles intégrées : non à la répression des agriculteurs jugés défaillants sur ce recensement particulièrement contraignant !

files-1614223_960_720

04 Sep Statistiques agricoles intégrées : non à la répression des agriculteurs jugés défaillants sur ce recensement particulièrement contraignant !

Je me suis abstenue sur le rapport relatif aux statistiques intégrées sur les exploitations agricoles.

Le recensement des activités agricoles au sein de l’UE est un calvaire pour les agriculteurs, sommés de renseigner de manière précise et détaillée, dans un vocabulaire dont seuls les technocrates bruxellois ont le secret, l’intégralité de leurs activités. Néanmoins, il est précisé dans ce rapport qu’il faut simplifier au maximum ce recensement et il est demandé d’interdire les amendes infligées aux agriculteurs en cas de non-participation à ce recensement. Le texte va dans le bon sens par ces principes : simplification et refus de la répression menée sur les agriculteurs dépassés ou jugés défaillants. Cependant, ce recensement reste très contraignant pour les agriculteurs, en particulier les petits exploitants.

De plus, il constitue un instrument essentiel de la Politique Agricole Commune, que nous combattons en raison de son objectif productiviste. Ainsi, je ne pouvais que m’abstenir sur ce rapport.

Les propos tenus sur ce site n'engagent que leur auteur et non pas le Parlement européen.